Accueil » Services » La médiation familiale

La médiation familiale

La médiation familiale s’adresse à la famille au sens large : parents, enfants, grands-parents, nouveaux conjoints, frère et sœurs, beaux-parents.

Le médiateur professionnel a pour objectif d’accompagner les personnes afin de leur permettre de construire et de décider ensemble, des meilleures solutions à prendre pour l’avenir, dans des situations telles que :

  • la séparation (divorce…),
    • Il peut simplement s’agir des jours de garde des enfants, de l’organisation du temps d’accueil chez l’un ou l’autre des parents ou des grands-parents, de qui prend à sa charge les frais de cantine scolaire, quelle orientation pour les enfants…
  • les questions successorales et patrimoniales (suite à une séparation, un décès…),
    • Il peut s’agir de la répartition du patrimoine, de l’évaluation même, de la manière dont il se compose, des modalités successorales, des frais d’obsèques, du lieu de sépulture…
  • les situations de conflits, les ruptures de communication au sein de la famille
    • Elles peuvent survenir entre les parents et leurs enfants, entre frères et sœurs, entre grands-parents et petits-enfants…

La mission du médiateur professionnel est un expert de la relation. Il rétablit la communication, apaise les tensions, pour que les personnes impliquées puissent à nouveau échanger et trouver des solutions à leur conflit. Le médiateur professionnel les aide à le faire mais il ne prend jamais parti pour l’un ou l’autre, il ne propose pas lui-même de solutions, il ne porte pas non plus de jugement sur ce qui bien ou mal, préférable ou pas.

Il existe deux types de médiation familiale : conventionnelle ou judiciaire

Soit les familles prennent contact directement avec le médiateur professionnel (médiation conventionnelle), soit la proposition émane d’un juge (médiation judiciaire) parce qu’elle s’inscrit dans le cadre d’une procédure (divorce par exemple). Quand il s’agit d’une médiation judiciaire, le juge attend le résultat de la médiation avant de trancher, lui-même, le litige. Quand la médiation est réussie, il homologue simplement l’accord qui a été trouvé entre les parties. Par contre, si les parties n’ont pas réussies à se mettre d’accord, elles remettent leur destin entre les mains du juge qui donnera raison à l’un ou à l’autre.

Les accords issus d’une médiation sont-ils pérennes ?

Oui, pour 2 raisons. La première, parce qu’ils émanent des personnes concernées. La deuxième, parce que le médiateur professionnel effectue un travail spécifique avec les personnes pour les rendre pérennes.

A l’issue d’une médiation conventionnelle, il est possible de consigner, dans un document libre, qui a valeur de preuve, les engagements qui ont été pris. Dans le cas d’une médiation judiciaire, l’accord sera homologué par le juge.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :